Et LorSquE La RéuSsiTe Est Là, Qu’Y a T’iL?

CeTte QueTioN, Me BLoQue, Ou Du MoiNs Me FaiT PeuR.
– DonC La FraNcHire,
– Pour Vivre La QuesTioN,
– Y reSteR,
– Et Me SenTiR AlaiSe AveC.
= IL Y a Eu De L’Eau qUi CouLe eT Qui a CouLé SouS LeS PoNtS.
(Car Je Ne FaiSaiS Que De MiMer CeTte QuesTioN,
. Je Ne FaiSais QuE FairE ComMe,
. Je N’éTaiS PluS Qu’UnE PaLe CopiE De…
. La QueStiOn reStaiT DanS Le SuPerFiCieL.)

Ce N’éTaiT PaS Moi,
. C’éTaiT, CeTte PaLe CopiE,
. Qui Me CoLlaiT à La Peau.

DonC J’Ai ArRÊté De CopiEr La DiTe BonNe RéPonSe,
. PouR réPonDre à La QuesTioN,
. Qui Me FaiT Peur.

. J’iNcarNaiS DonC CeTte QueStioN à MoN éCheLle;
« Et LorSquE La RéuSsiTe Est Là, Qu’Y a T’iL? »

. AVanT, Je N’AvAiS PaS ConScienCe, De Ce Qui Me BloQuAiT,
. Je Ne SaVaiS MêMe Pas, Ce Qui Me BLoQuaiT,
. TeLleMenT Que CeLa A éTé reFOUleR,
. DanS Mon InConScieNT,
. DanS L’iNviSiBle.
. DonC…

. J’AvaNçAiS, DanS Ma ViE AveC Un FreiN à MaiN,
. Que Je Ne VoYaiS GuèRe,
. Et DonC, Je M’eFforçAis à AvaNceR ComMe Un Fou.
. PouR ÊtRe aU NiVeaU MiNimaL,
. pOuR PaSser,
. Et,
. reSter DanS Les CLoUs.

Un NiVeaU eT Un Jeu,
. Qui Ne Me ConVenAienT GuèRe.
. CePenDanT, CeLa éTaiT aLiGné AvEC,
. Ce Que J’AvaiS ApPriS PouR,
. réuSSIr,
. CopiEr Ce Qui « EsT. »

J’EsSaYAis D’ÊtRe HeuReuX,
. Et ConTenT dE CeLa.

. « CopiEr Ce Qui « EsT » ».
. Mène A uNe GranDe DéPenDanCe Du « EsT ».
. Car SanS Le « EsT »,
. Je CoPiE Quoi?
. Je SuiS Quoi?

(SuPerFiCiel)

DonC: « …LorSquE La RéuSsiTe Est Là, Qu’Y a T’iL? »

« L’essentiel ».
– Les Sens, Ciel.
– L’Essence, Si Elle.
– Laid, Sent Se Scie, « L »
– LaiT, Sans Ceci, Ailes.

PouR Moi,
. C’eSt Un Peu ComMe Un NouVeau MoNde,
. PaS N’iMpoRTe QueL MoNde,
. Le Même MoNde,
. AveC Un NiVeaU De ConScienCe DifFérenT.

ParaDoXaLeMenT,
. Un NiVeau De ConScienCe DifFérenT,
. InDuiT Que TouT eSt DifFéreNt,
. Je Ne PerçoiS PluS Le MoNde,
. De La MêMe FaçOn.

« PerCoiS »;
– Père, Sois.
= DonC Je DéCiDe d’Être Le Père,
. dE Ce Que Je SuiS,
. dE Ce Que Je DéCiDe De SuiVre.

Et Par MoMenT,
. IL arRiVe DeS MoMenTS,
. Où,
. TouT SimPLemEnT,
. Je Ne SaiS pAs FaiRe.

Je SuiS AlorS TenTé,
. De FaiRe ComMe,
. Ce Que Je FaiSaiS AvaNt,
. Et SinCèreMent;
. L’EnTraiN,
. L’EnVie,
. Le GoÛt:
. « SONT »
. DifFérenTS,
. réPuGnanTs,
. VoiR MÊme « DéGueuLaSSe »,
. à SenTir Et reSsenTir En Soi.

CeLa PeuT « ParAÎtrE », Un EnFer, à Vivre,
. Car à MiLle LieuX de MeS HabituDes,
. DonC BieN DesTaBiLiSanT.

. Et PouRTanT,
. Ce N’EsT Qu’Une LiBéRaTiOn,
. Un TransFert,
. Une éVoLuTion,
. Un ChanGemenT,
. Du ParAîTre,
. à,
. L’Être.

. Du SuPerFiCieL,
. à,
. L’EsSenTieL.

= = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = =

TouT cE Qui EsT, VienS dE Moi.

. DonC à Moi De SaVoiR,
. Ce Que Je VeuX VraiMenT,
. D’eXpéRimeNtEr,
. Le « NouVeau »,
(NOUS-VEAU)

Être Cet ALchiMiSte,
. PouR Être/Faire/Voir,
. Afin Que Le MonDe, Ce Dit; Que C’eST àVoir.
. AinSi L’ABonDanCe JaiLliT.

« Être », n’A Pas d’ExeMpLe,
. Être, C’eST Être UniQue,
. Et L’AsSumeR.

– J’Ai,
– Tu As,
– NouS AvonS CetTe Vie,
. PouR eXPéRimEnTer Le « NOUVEAU »,
. PouR Se FaiRe Une ViE Sur-MeSuRE,
. Et NoN L’InVerSe.

C’EsT à Moi,
. De SaVoiR ComMenT;
– Je VeuX ViVre, oU NoN,
– CéLéBrer Mes RéuSsiTes, oU Non.

Oui C’esT DesTabiLiSanT,
. Car CeLa Me DemaNde D’ÊTre,
. Ma ProPre iMaGe,
. Mon ProPre ExeMPLe.
. Pour InCarNer eT ViVre Ma Vie.

En ConCluSioN:

« Et LorSquE La RéuSsiTe Est Là, Qu’Y a T’iL? »
. Le ChoiX De La SuiTe;
– FaiRe ComMe AvanT,
– FuirE La réUsSiTe,
– reSpiRer La RéuSsiTe,
– inCarNer La réUssIte,
– S’AUTORISER à NE PAS SAVOIR ET LAISSER UN BLANC,
. Pour DonNer;
– De L’EspAce,
– Du TempS,
– De L’AttenTioN,
. PouR Qu’éMerGe: « LE fameux NOUVEAU »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.