« Soyez-vous même. »

« Soyez-vous même. »

Pourquoi cette exclamation?

Comme nous le dit, Oscar Wilde:
« Soyez vous-même, les autres sont déjà pris. »

Nous allons donc partir plus précisément de cette exclamation d’Oscar Wilde et tenter d’y mettre plus de clarté.

Nous sommes dans notre corps et qui mieux que nous même peut vivre dans notre corps?
Qui mieux que nous peut penser pour nous?
Qui mieux que nous peut savoir pour nous?
Qui mieux que nous peut parler pour nous?
Qui mieux que nous pouvons manger pour nous?
Qui mieux que nous peut agir pour nous?

Il est évident que nous ne savons pas tout et que la tentation est grande pour déléguer certaines actions.

Cependant les désirs et les envies sont propres à chacun et ça personne, je dis bien personne, à part nous pouvons savoir ce que nous voulons et désirons au plus profonds de nous.
Qu’est ce que je désir pour et dans ma vie?
Qu’est-ce-que j’ai envie pour et dans ma vie?
Si ce n’est pas moi qui répond à ces questions, il y a de la manipulation, de l’influence, de la soumission et de l’absence d’être avec soi pour vivre sa vie.

Nous avons appris depuis notre plus jeune âge, pour ne pas dire depuis le début, à écouter, à regarder, à reproduire ce que l’extérieur souhaite pour nous, ce qu’il nous exprime et nous transmet.
Autrement-dit nous avons appris à devenir le bon élève?
Et le comble dans cela, c’est que nous en faisant une compétition car les classements sont nombreux et l’imagination est débordante pour en trouver.
. La meilleure note,
. Le plus poli,
. Le plus présent,
. Le plus sociable…

A côté de cela, combien de temps passons avec nous et pour nous?
Nous savons tous que nous sommes uniques et comment exprimons-nous cette unicité?
En faisant comme les autres?

Est-ce que dans ces cas-là, nous répondons à qui nous sommes?
Ou, répondons nous aux attentes des autres.

Les deux sont complémentaires et pourtant tellement différents.

Nous devons nous responsabiliser dans ce que nous sommes,
. dans ce que nous véhiculons,
. dans ce que nous disons,
. dans ce que nous transmettons,
. dans ce que nous faisons.

Il est beaucoup plus simple de connaître une personne, que des dizaines, des centaines, des milliers, des millions voir des milliards.
Et pourtant combien de temps utilisons nous pour connaître cette personne?
Cet enfant intérieur à cette personne, qui a besoin de nous, combien de temps concrètement?

Il est facile de montrer bonne figure à l’extérieur mais qui voit la figure intérieure?
Souvent les personnes à qui nous tenons le plus et qui nous sont les plus chères.
Pourtant, il y a une personne qui détrône tout le monde.
Pour la voir, il suffit de vous rendre devant votre miroir et de regarder la personne qui se trouve en face de vous.
Vous êtes responsable de cette personne. En prenant cette responsabilité pleinement alors vous pourrez évoluer et vous rapprochez de vous.

Vivez avec vous, passez du temps avec vous, posez-vous des questions, osez de nouvelles activités, essayez et c’est seulement comme cela que vous pourrez vous connaître un peu plus.

Ce n’est pas en faisant le « bon élève » toute votre vie, que vous pourrez vivre votre vie.

Être le bon élève, revient à répondre à des attentes extérieurs correctement.

Soyez-vous même, à savoir, l’élève et le maître en même temps,
telle une pièce de monnaie avec le coté pile et face,
tel le cercle du yin et du yang.

Soyez dans cette dualité qui forme un équilibre.

Être simplement le bon élève, mène à un déséquilibre puisqu’une autre partie est rejetée, le  »mauvais élève ».
Les deux parties sont une partie de nous.
C’est en prenant le temps de connaître ces deux parties que je pourrais mieux me connaître. Et c’est ce que je vous invite à faire aussi avec vous, pour enfin être avec vous-même.

Êtes-vous prêt à le faire?
La réponse est la votre, seul vous pouvez-savoir réellement si vous vous mentez ou non?

De nombreux outils (carnet, psychologie positive, les questions, miroir…) existent pour que vous vous rapprochez de vous et pour qu’au final vous soyez enfin vous même.
Il y a une quantité d’outils, mais une quantité d’outils mal employés ne donne pas de résultats bien concluant.
C’est comme courir après plusieurs lapin en même temps, à la fin j’en attrape aucun et je suis épuisé.

Alors prenez en un et utilisez-le sans relâche.
Privilégiez la qualité à la quantité.
Pour choisir, faites une liste des outils que vous avez à votre connaissance et utilisez-en qu’un. Choisissez selon votre préférence ou par ordre d’arrivé si vous n’arrivez pas à choisir pour l’instant.

Les outils, n’ont pas de date de péremption et ils peuvent être adaptés à votre convenances.
Soyez créateurs, c’est pour vous que vous le faites, faîtes vous plaisir.
Osez dans le sens que vous voulez, par contre gardez le même sens au fil du temps, autrement vous tournerez en rond.
Quoi que, tournez en rond est aussi une expérience intéressante à vivre.

Tout dépend de ce que vous souhaitez dans votre vie et pour vous.
Soyez vous même pour construire votre vie, autrement votre vie ne ressemblera pas à votre vie.

Et sachez que ce n’est pas parce que, vous ne vivez pas votre vie aujourd’hui que vous ne pourrez pas la vivre demain.
Les notions qui jouent, sont le temps et les moyens que j’y mets pour « Être moi ».

Soyez-vous même les amis et vivez votre vie. Pas celle des autres.

La communication.

La communication.

Pourquoi la communication?
Pourquoi ne pas avoir débuté avec l’article de la communication?
Qu’est-ce-que la communication?
Quels moyens de communications existent-ils?

Quel sujet complexe!
Je comprends mieux maintenant pourquoi, il ne m’a pas été aussi évident qu’Aujourd’hui de commencer par un article sur la communication.

D’ailleurs, nous nous rendons compte aujourd’hui que nous ne pensons pas à tout dès le début. Et heureusement que nous n’attendons pas que tout soit connu dès le début pour commencer, autrement pas grand chose n’aurait débuté et évolué.
Prenons un exemple pour mettre cela en image, le film « Le Hobbit », n’aurait pas vu le jour sans la trilogie du « Seigneur des anneaux. »
Et pourtant, le film « Le Hobbit » viens avant le « Seigneur des anneaux ».
Pourquoi?
Ne serait-ce pas pour amener une compréhension plus grande à la trilogie?
Avant que la trilogie n’existe, il y avait une histoire. C’est en relatant cette histoire, que la trilogie prend alors un sens plus grand et plus profond.

Revenons sur le sujet du jour qu’est  »La communication ».
Pour ce faire nous allons voir dans un premier temps sa définition grâce au dictionnaire de l’internaute pour y mettre plus de clarté.
Puis nous tenterons de faire le tour des moyens de communications, ainsi que leurs formes et les adaptations faites pour leurs évolutions dans le temps.
Et enfin nous observerons les résultats que la communication à dans notre monde.

Continuer la lecture de « La communication. »

L’évolution, tout évolue.

L’évolution, tout évolue.

Ce sujet est le plus grand sujet qu’il soit selon moi car tout absolument tout évolue.
Je peux le voir comme je peux ne pas le voir pourtant tout évolue.

Déjà pour y voir plus clair nous allons définir grâce au dictionnaire de l’internaute, ces trois mots: « évolution », « tout » et « évolue » comme cela le décor sera posé et planté.
Puis nous verrons la direction que peut prendre « l’évolution » et ses conséquences.
Et enfin nous observerons ce qu’il en est dans nos vies.

Je rappelle avant de plonger dans ce sujet, qu’il y a une véritable compréhension à découvrir, pour vivre une vie meilleure dans son quotidien.
« Tant que le coup de sifflet n’a pas retenti et bien tout est possible. »

Continuer la lecture de « L’évolution, tout évolue. »