Co-création : Qu’est-ce le Code de la Vie ?

Qu’est-ce qu’un code ? A quoi cela sert-il ? 

C’est le sujet sur lequel Jérôme et moi avons échangé dans le but de co-créer cet article. Je vous partage donc ici le fruit de nos échanges et de nos réflexions communes.

    Le code est très souvent une combinaison de chiffres ou de lettres, voire des deux. Il permet de débloquer par exemple le cadenas qui protège votre vélo ou celui de votre journal intime. Il est aussi ce qui permet d’accéder à votre « espace personnel » pour consulter l’état de vos comptes en banque, ou faire le point sur votre consommation d’énergie au cours de ces derniers mois.

    Le code, c’est également un langage. Il permet notamment de créer des programmes informatiques. Pour comprendre ce code, on doit l’apprendre. On doit comprendre ce qu’il est, ce qu’il veut dire, et ce à quoi il fait référence. En résumé, c’est quelque chose qu’on doit connaître, pour ensuite l’utiliser correctement, de la façon qu’il (nous) convient. 

   Le code, c’est enfin un manuel : il nous donne des consignes ou fixe un cadre ou des limites à ne pas enfreindre. On pourrait prendre pour exemples le Code de la route ou celui du travail. 

Mais alors, qu’est-ce que le Code de la Vie ?

Continuer la lecture de « Co-création : Qu’est-ce le Code de la Vie ? »

Avancez lentement,

Non, non je ne rigole pas et d’ailleurs c’est pour cela que mon dernier article, je n’y ai mis qu’une question, à savoir: « L’arbre qui cache la forêt, cela vous dit quelque chose? »

Cela me fait penser à la philo, même si j’avoue que je n’accrochais pas trop, d’ailleurs je n’ai pas eu la moyenne en cette matière (9/20).
Par contre ce que j’aimais dedans, c’est que l’on pouvait se laisser aller à penser et voir plus grand.
Bon, il restait, tout de même des limites, puisqu’il y avait les pensées de grands personnages à suivre et à citer. Et bien, je ne le faisais pas, je voulais aller, plus vite que la musique et donc je ne m’acclimatais pas avec les bases de ce point, en philo.
Par contre le reste des bases, je les avaient, elles étaient naturelles pour moi.

Je passais à coté d’un détail incontournable que je ne voyais pas à ce moment là.

Aujourd’hui, à force de m’être trompé, j’ai découverts de nombreux chemins qui ne me menaient pas là où je voulais. Tout en sachant inconsciemment ce que je ne voulais pas et plus.

Je vous propose d’avancer pas à pas dans cette zone d’inconscience qui n’est en réalité que magique car celle-ci corresponde à notre base interne.

Continuer la lecture de « Avancez lentement, »