Co-création : Qu’est-ce le Code de la Vie ?

Qu’est-ce qu’un code ? A quoi cela sert-il ? 

C’est le sujet sur lequel Jérôme et moi avons échangé dans le but de co-créer cet article. Je vous partage donc ici le fruit de nos échanges et de nos réflexions communes.

    Le code est très souvent une combinaison de chiffres ou de lettres, voire des deux. Il permet de débloquer par exemple le cadenas qui protège votre vélo ou celui de votre journal intime. Il est aussi ce qui permet d’accéder à votre « espace personnel » pour consulter l’état de vos comptes en banque, ou faire le point sur votre consommation d’énergie au cours de ces derniers mois.

    Le code, c’est également un langage. Il permet notamment de créer des programmes informatiques. Pour comprendre ce code, on doit l’apprendre. On doit comprendre ce qu’il est, ce qu’il veut dire, et ce à quoi il fait référence. En résumé, c’est quelque chose qu’on doit connaître, pour ensuite l’utiliser correctement, de la façon qu’il (nous) convient. 

   Le code, c’est enfin un manuel : il nous donne des consignes ou fixe un cadre ou des limites à ne pas enfreindre. On pourrait prendre pour exemples le Code de la route ou celui du travail. 

Mais alors, qu’est-ce que le Code de la Vie ?

Continuer la lecture de « Co-création : Qu’est-ce le Code de la Vie ? »

Ma vie est magique et je l’ai oubliée: 1ère partie.

Je suis parti de rien pour arriver là où je suis.

Pourtant, si « je suis parti », c’est que j’avais bien un lieu de départ.
Quel est-il?
Je ne sais pas.
Ai-je besoin de le savoir?
Oui, pour avoir un trajet concret et avec un minimum de stabilité sur la durée et pour ça j’ai besoin d’un point de départ. Autrement, j’ai une girouette qui ne prend de sens qu’en fonction du vent.
De plus, il n’y a pas de bon vent à celui qui ne connait pas sa destination.
Pour mettre de la clarté sur ma destination, j’ai besoin de savoir d’où je pars pour savoir ensuite où je peux et veux partir.

Continuer la lecture de « Ma vie est magique et je l’ai oubliée: 1ère partie. »

« Jamais deux sans trois »: »Envies les envies, envies tes envies, découvres tes envies. » Revisité. 2/2

Nous avons vu au cours du précédent article « I. L’envie d’avoir envie, »
Et maintenant nous allons voir:
 » II) Mais comment faire avec cette nouvelle envie d’avoir des envies ? « 

Nos envies seraient-elles un instrument de mesure, un instrument pour gouverner et diriger nos vies.
Sont-elles là pour mener à bien notre vie et ainsi nous réorienter en cas d’égarement?

Continuer la lecture de « « Jamais deux sans trois »: »Envies les envies, envies tes envies, découvres tes envies. » Revisité. 2/2 »

« Jamais deux sans trois »: »Envies les envies, envies tes envies, découvres tes envies. » Revisité. 1/2

Pourquoi cet article me prend tant de temps et tant d’énergie pour le rédiger?
Mon envie la première est de vous donner le meilleur et la complexité devant laquelle j’étais confronté, c’est que je n’arrivais pas à structurer ce que j’avais.

Continuer la lecture de « « Jamais deux sans trois »: »Envies les envies, envies tes envies, découvres tes envies. » Revisité. 1/2 »

« Envies les envies, envies tes envies, découvres tes envies. » Revisité

C’est vraiment intéressant, ce titre, cet article touche une partie de mon  »intimité », d’ou le fait que cela reste encore complexe pour l’instant à y mettre des mots et une structure adaptée.

Je pensais pourtant qu’il était simple de verbaliser ses envies et d’ensuite pouvoir les concrétiser et les matérialiser.
Pourquoi pensais je cela?
Je pensais cela car je pensais que ma base était mon extérieur.
Hors comment avoir une base stable avec un extérieur instable?
Les envies extérieurs

C’est un peu comme si que j’ai planté une graine et que celle-ci est entrain d’éclore germer pousse plant

« Envies les envies, envies tes envies, découvres tes envies. »

Cet article va porter sur les « envies » pour comprendre l’intérêt de les faire dans un premier temps naître, les cultiver, puis les entretenir avant de ne pouvoir récolter les fruits de ses envies.

Pour ce faire nous allons déjà définir ce mot « envie » pour y voir plus clair,
suivi des différents aspects et comment les activer concrètement dans notre vie.
Enfin en conclusion, nous synthétiserons tout cela.

Continuer la lecture de « « Envies les envies, envies tes envies, découvres tes envies. » »

« Perdu, trouvé… »

Que ce cache-til dans ce titre?
Aujourd’hui les amis, le 13 juin 2019, je vais profiter de vous parler de la saint du jour c’est-à-dire « Saint Antoine de Padoue » pour le fusionner avec mon article à venir: « Envies les envies, envies tes envies, découvres tes envies. »

Alors peut-être vous poseriez-vous la question à savoir où se trouve le rapport entre Saint Antoine de Padoue et les envies?

C’est ce que nous allons découvrir ensemble.

Continuer la lecture de « « Perdu, trouvé… » »

Wouah: est le résultat. 3/3

Dans cette partie nous verrons l’issue de ma trilogie  »Wouah ».
Et j’en profiterais pour revenir sur des points importants et surtout sur ce que cela m’a apporté en compréhension.

Oui car derrière toutes expériences se trouvent, une et même plusieurs leçons. Des fois, ces leçons sont évidentes, des fois plus subtils, des fois complètement incompréhensibles, puisqu’elles ne pourront être comprises qu’avec la répétition, la persévérance.

Bref traite de plaisanterie, nous reprenons le cours de mon histoire.

Continuer la lecture de « Wouah: est le résultat. 3/3 »

Wouah: est le résultat. 1/3

Bon les amis, l’heure est importante et je décide de la vivre, de vous la partager pour vous permettre vous aussi d’obtenir ce résultat pour vous.

Alors, je vous informe que cet article se déroulera en 3 volets.

Déjà, c’est important pour moi car en écrivant cela, je vais vous échanger un moment de ma vie et de nombreuses pépites, pistes.

C’est similaire à une chasse aux trésors et où l’évolution dans le temps est considérable.

Wouah: est le résultat que je ressens en ayant écrit ce partage.
Je vous souhaite une excellent lecture et au plaisir.

Continuer la lecture de « Wouah: est le résultat. 1/3 »

De la suite dans les idées.

Quel drôle de titre? Il paraît tellement évident ou pas en fonction d’où est-ce que nous en sommes dans notre vie.
D’ailleurs, où en sommes-nous? Au début, au milieu, à la fin?
Sommes-nous ouverts? Rigides? Prêts? Certains? Incertains? Dans le doute?
Les réponses vont différer d’un individu à un autre, pourtant les réponses devraient tendre à être les mêmes pour tous, à tout moment ou du moins complémentaires.

Cependant les diverses peurs présentent dans chacun et notamment la peur du regard des autres, la peur du jugement, nous mènent à des résultats bien plus complexes et parfois même incompréhensibles.

Tout part d’une « décision » et nous avons tous la possibilité de décider.
Décider quoi?
Décider de ce que nous voulons, décider d’Être, décider d’avancer, décider de changer.

Je peux décider:
– de m’ouvrir à de nouvelles idées,
– d’être flexible dans ma réflexion,
– d’oser de nouvelles choses,

Une idée, c’est déjà extraordinaire, alors en trouver une suite c’est toute autre chose.
Pourtant ce n’est qu’une continuité de côtés extraordinaires.

Alors pourquoi est-ce si difficile de mettre de la suite dans nos idées?

Continuer la lecture de « De la suite dans les idées. »