Réponse :  »Où est ce que nous avons du pouvoir? »

Où est ce que nous avons du pouvoir?

Qu’en pensez-vous les amis?
Où Avons-nous du pouvoir?

La réponse peut paraître bête, simpliste, enfantine. Du moins, c’est tout ce que je me suis laissé penser, lorsque je l’ai entendue.

C’est tout simplement :

.  »Le moment présent, l’ici et le maintenant ».

sauf que je le comprenais avec les yeux du passé et surtout l’intellect du passé. Ce qui fait que je n’y étais pas dans le moment présent et l’ici et le maintenant.

Je ne restais que dans l’illusion de ma compréhension. Oui je n’étais que dans l’illusion de ce moment si précieux, qu’est le présent.

Et pourquoi donc en suis-je arriver là ?

J’avoue que je ne comprenais pas grand chose à ce qui m’arrivais dans ma vie. Alors je me projetais dans un futur où tout serait tellement mieux que mon passé qui était selon moi complexe.

Sauf qu’en ausant avouer ce passé complexe, je parlais d’évènements passés avec des  »yeux » du présent. Alors étais-je dans le présent ?

Et je ne me suis pas arrêté à cela puisque la vie continue et que l’extérieur me dit en quelque sorte pour résumer brièvement  »tu ne vas pas rester létargique toute ta vie, ce n’est rien, qie c’est une force et que tu vas pouvoir aider beaucoup de personnes par la suite et même en faire ton métier. »

Très bien, alors plein de paillettes dans les yeux en vu d’un futur meilleur, avec tout ce qui en va avec. C’est à dire, visualisation, plan d’action, sur plusieurs années et projets par-ci, par-là.

Et un oubli du moment présent, puisque celui-ci était tourné sur ce toujours plus, pas assez, aller je me dépasse, je me relève et j’avance.

Sauf qu’au bout d’un moment, je n’apréciais plus grand chose, voir plus rien du tout. Il ne me restait que ce  »présent », quoi faire dans le présent ?

Je ne savais pas ? Je me sentais perdu dans ce présent.

Le présent, c’est un peu le jour,le jour, seconde par seconde et pour être plus précis,  »le maintenant ».

Si je ne suis pas à l’aise avec moi dans le statique, c’est à dire rester assis dans une pièce à ne rien faire et bien  »bonjour le moment présent ». Car c’est un moment, un instant qui bouge tout le temps.

J’ai souvent cherché à fuir le moment présent avec au début mon imagination puis très vite avec toutes les sortes de distractions présentes. Les distractions présentes ne sont qu’éphémères. A vrai dire je me comportais comme un  »drogué » pour ne pas avoir à vivre ce moment et ce pour plusieurs raisons 🤔, lesquels ?

Nous verrons cela plus en profondeur la prochaine fois, même si une ébauche est déjà présente 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.