Emménagement,

Déménagement, emménagement, ça n’arrête pas.
« Habitues toi à rien, habitues toi à tout. »

L’emménagement, je le vis comme une forme de « chao » où tout est à construire sous une autre forme, dans un nouvel espace, un nouveau milieu.

Oui le « chao » est la base de la vie, le « big-bang ».
Le « chao » nécessite une structure qui nous permette de trouver un équilibre.

Avec les clichés reçus et intégrés au cours de ma vie, les « chaos », j’en avais peur et je sens bien encore qu’une partie est présente autrement, ces mots ne me viendraient pas.

Maintenant, je suis heureux de pouvoir conscientiser cela et revoir ainsi mes pensées, mes actions. C’est un peu comme se que je revoyais la matrice et pas n’importe laquelle, puisque l’on parle bien ici, de ma matrice personnelle.

Revenir au coeur, à la source.
Qui vit cela?

Il est préférable d’aménager en soi et chez soi pour être en abusus/fructus.

Un grande énergie est nécessaire pour trouver cela.
Et pas à pas sur le court terme, ça n’avance pas.
Par contre sur le long terme, c’est autre chose puisque cela avance, pas à pas 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.