La prise de conscience et ses aléas.

Prendre conscience c’est bien car cela annonce l’évolution. Et qui dit évolution, dit  »nouveau » et qui dit  »nouveau », dit inconnu. Qui dit inconnu, dit inconfort. Qui dit inconfort, dit peur. Qui dit peur, dit maladresses.

Maintenant que le décor est planté 3 choix s’offrent à nous.

  1. Ignoré la prise de conscience et faire semblant qu’elle n’a jamais eu lieu. Auquel cas, je me mens à moi même et pas aux autres.
  2. Affronter et assummer l’évolution avec tout ce qui va avec, c’est à dire le nouveau, l’inconnu, l’inconfort, la peur et la maladresse. Auquel cas le fait de ce choisir pour être au clair avec soi.
  3. Avoir un autre regard sur cette prise de conscience et le voir comme une chance, car soit j’apprends, soit j’évolue. Dans le nouveau, il y a du confort aussi et surtout la possibilité d’une ouverture vers une meilleure version de soi même.

Soyez vous, choisissez vous car ensuite venir à nouveau vers soi demande un courage fou.

Alors s’il vous plaît les Ami e s, faites comme vous l’entendez au fond de vous et osez exprimer qui vous êtes le plutôt possible.

Cessez d’être un paillasson et ne devenez pas non plus un hérisson.

Autrement dit soyez juste vous.

C’est une phrase que je conçois et comprends intellectuellement.

Sauf que dans le pratique ça donne quoi ?

Pour être franc avec vous, je n’en sais rien. J’ai simplement appris, été forcé à être dans la servitude.

Et cette cervitude est un cul de sac.

A chaque fois que je voulais en sortir, des  »gradiens », des  » videurs  », des  » gardes » et j’ en passe.

Une véritable  »prison ».

Et pourtant cette servitude me semblait être la bonne car  » on » me l’ a dit.

Est-ce moi qui l’ai dit ?

Dans la forme,  »oui » dans le fond  » non ».

Comment puis je dire cela?

En écoutant, ce que je n’entendais pas et qui pourtant, est là, juste là, et qui est toujours présent.

Comment mettre des mots, sur ce qui n’en a pas ?

Alors, bonne nouvelle 😀

Déjà pour en arriver là, c’est que je sens que quelque-chose se produit en moi.

Et à nouveau le 3 choix se proposent à moi.

Et là, je me dis  » super », je sais que j’ ai le choix entre les 3 propositions vu au dessus.

Et je processe ainsi dans mon évolution, qui bien que maladroite me fait avancer, me fait tomber, me fait avancer de nouveau vers quelque chose de plus clair, je ne le vois pas concrètement, je le sens et ressens en moi.

Un peu comme  » prison break  », il y a une faille dans tout système, alors, je décide de sortir de cette servitude grâce au  » chevalier » qui est en moi.

Ce qui me permet de voir plus grand, et surtout de voir les solutions que je ne voyais pas avant.

Alors je vais continuer à chercher ces indices parsemés tout au long de mon chemin de vie pour remonter à la source de qui je suis, pour avancer de manière sereine sur mon chemin de vie de cœur.

Merci❤️💎🙏🐌🥂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.