Les articles de Fantomas : Quand on n est pas vraiment soi ou le faux self,

Quoi de plus naturel et de plus épanouissant que d être vraiment soi. Mais ce n’est pas le cas en permanence, car à certains moments on s’abrite derrière une autre face.

C’est comme un masque qui s’est mis en place à la construction de la personnalité. L’enfant en se construisant à besoin de l’amour de ses parents en premier lieu. Il va alors chercher à s’adapter , mais en s’éloignant de son soi réel, de ce qui le constitue. S’il ne parvient pas à être conforme à ce que ses parents attendent, il se créera un masque. Et voilà le faux self.

Si la mère est étouffante et ne laisse pas l’enfant s’exprimer pleinement, il risque de renier qui il est pour s’exprimer selon le cadre qu’on lui a autorisé. Le faux self sert alors à se protéger.

A l’inverse, le vrai self, est ce qu’il y a de plus authentique en nous. Lorsqu’on a confiance en soi et en son environnement, le vrai self n’est pas dans le contrôle et laisse libre cours à la spontanéité.

En revanche le faux self est ce que les autres perçoivent à l’extérieur et qui est la conséquence de notre éducation. C’est une personnalité contrôlée afin de s’adapter à l environnement.

En grandissant, on devrait exprimer notre vrai self. Si on constate qu’il est accepté, on gagne en confiance et on l’exprimera de plus en plus.

Si au contraire il n’est pas accepté, on construit une personnalité en faux self qui s adapte à ce que l’on attend de nous.

Quand nous avons une blessure d’abandon en nous, nous affichons une autre personnalité. Nos peurs et nos souffrances recouvrent notre véritable essence. Nous fonctionnons par rapport à nos expériences malheureuses et à notre passé.

Le faux self est aussi une forme de masque social que nous développons tout au long de la vie pour répondre aux attentes de notre milieu.

Les personnalités en faux self évitent d’exploiter leur potentiel créatif de peur d être jugées.

De plus nous sommes dans une société tournée vers la performance et le paraître, ce qui ne fait que renforcer la construction en faux self.

Cette course à la performance risque de nous faire oublier l essentiel : nous même !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.