Tout est une question de choix

Le choix selon le dictionnaire Hachette Encyclopédique est : n.m « pouvoir, faculté, liberté de choisir. »
Et cela nous l’avons tous. Or, le savons-nous ? Savons-nous l’utiliser à profit ? Savons-nous être responsables à 100% de nos choix ?

Il est important de savoir qu’il n’y a pas de bon, ni de mauvais choix. Seules les conséquences diffèrent. Dans l’une, on obtient, satisfaction et dans l’autre on en tire un apprentissage, une « leçon constructive ».
Comment pouvoir être satisfait, lorsque le prix engagé à savoir, la santé, la monnaie, le temps sont bien souvent plus importants que le résultat ?
Pour cela, il est indispensable de savoir se remettre en question, au bon moment et choisir comment réagir face à cela, avant qu’il ne soit trop tard.

Y-a-t-il une façon de procéder pour effectuer un choix ?
Très certainement. Car certains, décident en une fraction de seconde, d’autres un peu moins vite, d’autres mettent longtemps, voire très longtemps et d’autres jamais.
Encore est-il, qu’il est important de rester sur son choix, une fois que celui-ci est fait, pour consolider notre estime. Car si nos bases, pour faire nos choix sont trop faibles, alors il y a de fortes chances pour que celui-ci change, pour diverses raisons (peu d’estime pour soi, l’influence de notre environnement…).

Comment rester sur sa position, une fois le choix fait ?
S’encourager, en parler à des personnes qui sont sur la même longueur d’ondes que nous et ainsi se motiver les uns, les autres.

Pour ma part,
C’est bien souvent à cause des conséquences possibles, que je ne veux plus faire de choix. En d’autres mots, je ne veux pas être responsable de cela.
Pourtant dans les choix, je prends conscience qu’il n’y a pas que des conséquences négatives. Malheureusement c’est ce que je croyais, dû à mes expériences passées.
En conséquent, mes choix se limitaient et restaient fermés. Alors qu’au fond de moi, j’ai cette soif d’apprendre, cette envie d’aider.
De plus, le fait que je n’ai pas su développer et consolider les bases du choix, elles restèrent faibles, voire inexistantes, car j’avais maintenant la trouille de sortir du « chemin » pour vivre ma vie.
Donc je suivais un chemin, qui n’était pas le mien et c’était un choix, que j’avais fini par implanter en moi.
Oui, j’y trouvais un certain confort dans cet inconfort. Car je pensais ne pas choisir.
Et je me suis rendu compte, qu’il y avait des inégalités, des abus sur ce principe. Il y a très souvent une différence entre ce qui est dit et ce qui est fait.
Et comme : « les conseilleurs ne sont pas les payeurs »
Je ne choisissais pas consciemment, par contre lorsqu’il y avait des conséquences négatives à mon encontre. Je devais me défendre, sinon devoir en payer pleinement et entièrement le prix, du fait qu’en tant qu’adulte je suis responsable.
Lorsque j’étais enfant, les responsabilités étaient moindres, car il y avait là, encore toute une part qui reposait sur mes parents.
Alors qu’aujourd’hui, je m’aperçois qu’en choisissant un minimum, ou en suivant la majorité, pour justement ne pas avoir à être responsable des choses que je ne maîtrise pas, m’amène dans des situations délicates à dépasser.
Cela est une erreur, car en m’effaçant dès le début, en suivant ou en me manifestant peu. Je ne suis pas en capacité, d’avoir une argumentation solide me permettant de sortir aisément, ou sans trop de difficulté de cette situation.
Et donc je subi ce non choix.

Lorsque l’on est enfant, le cercle familiale est un cercle fermé et sûr pour l’enfant. Alors, il est nécessaire et je dirais même indispensable qu’il y ait une communication qui soit mise en place dans ce cercle.
Afin d’instaurer un dialogue constructif sur les bonnes choses et aussi les difficultés qui sont ou qui peuvent se rencontrer au cours de la croissance de l’enfant. Tout ce qui sera vu, ne sera plus à voir par la suite, cela sera des acquis. Le cerveau de l’enfant, n’est pas encore parasité de ceux que nous, adulte avons pu traverser et connaître. Alors instaurons en nos enfants, des bases solides pour leurs apprendre à faire des choix éclairés.

6 réponses sur “Tout est une question de choix”

    1. Hello Joé et merci. Oui le vécu de tout à chacun est d’une richesse incommensurable. Il suffit bien souvent de pas grand chose, pour le transformer et commencer à le faire briller.
      Et tu fais partis Joé, des personnes qui m’aident à le faire briller encore un peu plus. Grâce à vous, je grandis.
      Merci Joé et aspirons un peu plus chaque jour à cette brillance. Au plaisir.
      Jérôme

  1. Merci Jérôme pour ce très bel article! J’ai découvert très récemment seulement le pouvoir de la décision. Poser un choix en conscience détermine qui on veut être et où on veut aller. Ton article me parle beaucoup et m’inspire. Merci

    1. Hello Guillaume,
      Félicitations pour ta prise de conscience et merci pour ce commentaire qui me touche car c’est mon but que d’inspirer des personnes à être en conscience.
      Effectivement, choisir permet de décider qui l’on veut être et où l’on veut aller.
      Et dans le dernier article que je viens de publier, tu y trouveras certainement l’élément le plus important pour ne pas avoir à être déçu d’un choix.
      Un peu plus chaque jour et la vie s’embellie.
      Jérôme

  2. Bonjour, on commence à bien se connaitre et souvent on réfléchi à tout ce qui nous entoure.
    J’ai des choix à faire en ce moment mais c’est difficile. Je sais que je risque de me tromper dans mon choix. Je suis totalement perdue. Ce que je « veux » faire ou plutôt ce que mon coeur veut n’est pas un bon choix et ma tête le sait.
    On en reparlera ne privé si tu le souhaite.
    Bisous

    1. Hello Océane et merci pour ce commentaire.
      Je comprends le dilemme qui s’instaure en toi. Saches qu’au plus tu attendras pour choisir, au plus la complexité se fera ressentir.
      En quelques sortes, il n’y a pas de mauvais choix, puisque soit tu apprends, soit tu gagnes.
      Ne pas choisir, mène à subir.
      Allez courage, fait toi confiance et tu verras.
      Restons positifs car l’état d’esprit que l’on a détermine aussi nos choix.
      On continue, on avance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.