Les besoins conduisent le choix

Un besoin se ressent bien souvent par un manque.

Nous avons tous des besoins différents et plus ou moins important d’un être à un autre. Or connaissons nous réellement nos vrais besoins ou contentons nous de répondre à nos besoins, en fonction de ce que nos parents, amis, patrons ou encore société, nous « dictes ».

Connaître ses vrais besoins et savoir les affirmer à l’heure d’aujourd’hui, est un véritable challenge pour l’adulte. Tellement la diversification est présente, que ce soit entre les envies, les préférences, les caprices, les goûts et les couleurs.
On perd très vite la notion de « vrais besoins ».

De plus, à cela vient s’ajouter l’influence, le regard des autres, la comparaison…
Et comme tout, va toujours plus vite, tous les jours, de nouveaux produits sortent disant, que c’est le produit « miracle ».
Est-ce le cas, lorsque l’on voit le résultat dans le temps?

Alors nos besoins restent incomplets et insatisfaits.
Pourquoi selon vous?

Car si déjà en tant qu’adulte, nous ne connaissons pas nos vrais besoins, alors comment pouvons nous répondre pleinement à ceux de nos enfants?
De plus, si cette méconnaissance de ceux-ci croit depuis plusieurs générations, alors je vous passe les détails du boulot à faire.

« Connais-toi toi-même »  Socrate

Si, tout le monde se connaissait réellement alors, on éviterait bien des problèmes.

Je sais qu’il y a bien souvent dans nos vies, des zones d’ombres, ou bien celles dont on ne veut pas parler, du fait que cela nous touche au plus profond de nous.

Je comprends que cela soit délicat car chacun n’est pas en capacité de comprendre, surtout d’amener une solution sur mesure à ces difficultés et impasses.
Ce qui fait que l’on préfère vivre avec.

Pourtant si rien est fait, alors on évolue dans le temps avec ce manque et par la même occasion on s’affaiblit considérablement. Ce qui fait que l’on meurt à petit feu chaque jour, sans jamais réellement comprendre pourquoi au juste? Etant donné que l’on ait accepté de vivre avec ce manque.

Accepter, sans en comprendre le fonctionnement, la finalité, revient à ne pas être pleinement soi.

Il est donc indispensable de faire quelque chose de nouveau, quoi?

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.