Pourquoi et Comment réussir?

Pourquoi et Comment réussir?

Il est clair que tout le monde veut réussir ce qu’il entreprend.
Et pourtant est-ce vraiment la priorité de savoir « COMMENT » réussir?

Le « COMMENT » réussir était pour moi la première des choses à savoir, puisque l’on attendait de moi que je réussisse, ce que je faisais.
Et le « POURQUOI » ne venait que bien plus tardivement, au moment des challenges et difficultés. Ce qui faisait que les réponses que je trouvais à mon « POURQUOI » étaient biaisées et n’avaient ni de sens pour mon entourage, ni de sens pour moi.
Ces réponses étaient du style:
« Je le fais car, mon entourage m’a dit que c’est bon pour moi et que je ne vaux pas mieux. »
« Je le fais pour ne pas décevoir mes parents. »
« Je le fais parce que je l’ai commencé et parce que j’aime aller jusqu’au bout. »
Et j’en passe car le discours interne et extérieur que j’avais ne tourner qu’au tour de cela et personne d’autres que moi ne pouvait casser et changer ce schéma.


Bien entendu, je renforçais mes croyances.
Ma croyance initiale venait de mon éducation, et les expériences qui m’arrivaient, confortaient mes croyances initiales puisque je ne connaissais rien d’autre que cela.
En conséquent, je ne pouvais pas imaginer qu’il existait quelque chose d’autre. Et si par malheur, je faisais part de mes doutes à mes proches,ils réajustaient et me confortaient dans mes croyances déjà préexistantes pour que je ne les déloges pas. Et les réponses étaient du style:
« Redescends sur terre, ça ne marche pas comme cela. »
« On n’est pas dans le monde des « Bisounours. »
« C’est le système, qui fonctionne comme cela et on ne peut pas changer le système. »

A force d’entendre cela, à longueur de temps et bien j’avais fini par me résigner, car j’étais épuisé, éreinté et à bout de souffle.
Je me disais qu’ils avaient raison et donc je me pliais à leur bon vouloir pour ne plus avoir à me fatiguer. D’ailleurs ça devenait même au-dessus de mes moyens de me faire entendre.

Dans ce sens pour moi cela revenait à faire quelque chose dans ma vie pour réussir, sans « POURQUOI » de concret. Automatiquement, cela ne peux tenir qu’un temps. Et pour le dire, c’est que je l’ai vérifié concrètement.
J’ai réussi à aller jusqu’au bout de ce que j’avais commencé, donc j’ai eut un résultat, un bon résultat même. Et pourtant, je n’étais pas heureux.
Je n’avais qu’un bonheur éphémère et superficiel.
Je ne comprenais pas car j’avais réussi où tant d’autres échoués dans les mêmes conditions. Je ne manifestais d’ailleurs pas non plus de joie face à cette réussite.
Je ne ressentais pas ce bonheur, cette joie, alors que pour mon entourage je devais l’être puisque j’avais réussi.
Au contraire, j’étais insatisfait et j’en faisais part, ce qui créé automatiquement des incompréhensions, des frustrations et des tensions.

J’exprimais ce que je ressentais après avoir réussi et pourtant encore une fois, j’avais pour retour de me taire et de ne pas communiquer.
Je ne comprenais plus rien.

Et à l’heure d’aujourd’hui, je comprends et c’est tout à fait normal puisque les deux parties avaient raisons et tords.
Donc le projet de réussir stagnait et n’évoluait pas. POURQUOI?

Il m’a d’abord fallu prendre mes responsabilités et apprendre à penser par moi même, au risque de ne pas réussir et accepter d’être critiqué, mis en avant, dénigré… Autrement dire m’accomplir: devenir MOI.

« Le meilleur moyen de réussir, c’est toujours d’essayer encore une fois. » Thomas Edison

La réponse aujourd’hui me semble tellement évidente, que je me demande pourquoi je n’y avait pas pensé avant.
Le « POURQUOI » réussir, doit passer avant le « COMMENT » réussir?
Je dis cela car le « POURQUOI », donne un sens, une direction. Et si celui-ci est suffisamment grand en soi, alors le « COMMENT » coulera de source.

Une fois que je trouve mon « POURQUOI », ça m’anime et  je n’ai pas besoin de connaître de suite le chemin du « COMMENT ». Il me suffit uniquement de rester concentrer sur mon « POURQUOI », de ne jamais le perdre de vu pour voir le « COMMENT » se dessiner petit à petit.


N’hésitez pas à me dire comment vous procédez pour trouver votre « POURQUOI » qui est propre à chacun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.