Le silence brisé.

Le silence brisé.

Dans un premier temps, j’ai besoin de définir ces mots plus que les autres car ils sont d’une importance extrême pour vivre sa vie pleinement.
1 – Nous aborderons la définition du « silence » et  de « brisé » avec le dictionnaire de l’internaute pour y mettre une plus grande clarté.
2 – Pourquoi briser le silence?
3 -Les conséquences d’un silence malsain brisé.
4 – Les conséquences d’un silence malsain non brisé.
5 – Les alternatives.
6 – Et qu’est ce qu’il en est du « prix » à payer?
7 – Conclusion


1 – La définition du « silence » et de « brisé ».

« silence , nom masculin
Sens 1 Absence de bruit.
Synonymes : calme, tranquillité
Sens 2 Fait de se taire, de ne pas parler.
Exemple : Garder le silence.
Synonyme : mutisme
Sens 3
Musique
Interruption du son sur une durée déterminée. Signe qui marque cette interruption.
Synonymes : soupir, interruption, pause

brisé , participe passé
Sens 1 Participe passé du verbe briser.
briser , verbe transitif
Sens 1 Casser, mettre en morceaux.
Synonymes : casser, mettre, disloquer, fracasser, fracturer, pulvériser, faire
Sens 2 Détruire.
Exemple : Cette erreur a brisé sa carrière.
Synonymes : détruire, torpiller, annihiler, anéantir
Sens 3 Anéantir quelqu’un, le fatiguer.
Synonymes : accabler, affaiblir, abattre, déprimer, décourager, démoraliser, harasser, fatiguer, anéantir, exténuer, surmener

2 – Pourquoi briser un silence?

Il y a deux types de silence le saint et le malsain.

Le silence malsain (secret de famille, parler dans le dos des gens…) est pesant car notre cerveau est branché pour trouver des réponses à nos questions.
Nous pouvons dire qu’on laisse tomber et pourtant notre inconscient retient tout et notre intuition sait, nous pouvons nous mentir et nous inventer une vie mais la vie nous ramènera les choses tel un boomerang.
En nous posant et en posant des questions qui restent sans cesses sans réponses pour avoir plus de clarté. Cela nous mène à garder une énergie qui nous est propre et qui stagne dans un brouillard en nous.
Ce qui fait que le silence est un poids, donc si nous avons la possibilité de le briser, pourquoi chercher à s’en priver.

Maintenant le silence saint est indispensable pour se retrouver avec soi et se ressourcer, recharger ses batteries.

Nous voyons que le silence malsain pose un frein, un ralentissement à l’évolution, c’est pourquoi nous allons y plonger plus en détails.

3 – Les conséquences d’un silence malsain brisé.

Les conséquences y sont grandes car il s’agit là de mots forts et puissants, nécessitant de ressources intérieurs et d’une volonté d’acier.
Ce sont deux mots qui sont diamétralement opposés qui entrent en contact. Ils provoquent un choc plus ou moins grands et plus ou moins violent.

Toujours est-il que ce moment vécu est inconfortable, tant pour celui qui est l’auteur de l’action de briser ce silence, que pour celui qui le reçoit.

Pourtant, c’est une action qui est incontournable pour évoluer et continuer à croître dans la vie et dans sa vie.

Est-ce qu’un enfant peut vivre éternellement dans le ventre de sa maman?
Lors de la présences de tensions, de douleurs, les deux sont responsables. Les deux agissent et interagissent avec le milieu dans lequel ils sont, même si l’un à plus de possibilités que l’autre à un moment donné.
Dès lors, que les conditions ne leurs conviennent plus, il arrive dans la majorité des cas par y avoir une naissance qui vient brisé un silence qui était devenu pesant, aussi bien pour la maman avec des douleurs réelles telles que des contractions. Et ces douleurs précises sont ressenties uniquement par la maman à ce moment là.
Pour le bébé, les douleurs sont très certainement localisées ailleurs ou pas.
Son manque d’espace et une oppression se font sûrement ressentir. Toujours est-il, qu’il cherche déjà à se faire entendre et à trouver une place, à savoir sa place.

Ici dans cet exemple, il y a bien la présence d’un silence avec pourtant une proximité si proche. Les deux principales personnes partagent le même terrain et pourtant un silence pesant y règne.

Silence pesant, car peu clair, tant pour la maman que pour le bébé.
Il finit par se briser grâce à la naissance et c’est grâce à l’action des deux parties qu’une nouvelle relation et communication naissent.

Le silence ne se trouvant plus dans la « grossesse », se retrouvera ailleurs.

C’est à partir de la naissance que né « tout » et « rien ».
Le « tout » faisant plus référence à l’action de « briser« ,
et le « rien » faisant référence au « silence ».
Là encore, deux mots diamétralement opposés »tout » et « rien » qui se complètent.

Je fais « tout » + Tu ne fais « rien » = 1
Je ne fais « rien » + Tu fais « Tout » = 1
Je fais 0.5 de « tout et de rien » + Tu fais 0.5 de « tout et de rien »= 1

Tant que « tout » et « rien » ne sont pas ressentis, vécus, énoncés, expliqués et compris pour être ajustés alors régnera le « silence » et « l’ignorance ».
Et tant que le « silence » et « l’ignorance » malsains ne seront pas anéanti, le déséquilibre restera présent.

Après avoir brisé un silence bien souvent, un soulagement s’opère en soi, laissant place à du nouveau et c’est alors, que là encore une renaissance s’opère.

Lorsque nous comprenons ce schéma, il évident que moins nous laissons ce silence malsain nous envahir et plus nous pouvons jouir de notre vie.

4 – Les conséquences d’un silence malsain non brisé.

Nous devenons responsable de quelque chose que nous ne cherchons pas à briser. Nous faisons semblant que tout va bien et restons dans le paraître pour ne pas froisser, ne pas déplaire. Toujours dans un but d’être accepté et être aimé.

Si nous ne brisons pas ce silence malsain, alors c’est notre fort intérieur qui paiera le prix fort.
Ce déséquilibre durera mais ne perdurera pas sainement dans le temps.
Sauf si nous désirons et décidons dire « STOP » et de mettre les actions voulues et adaptées en formes et dans le concret.

Est-ce que nous décidons de vivre pour ce que nous ne sommes pas?
Est-ce que nous décidons de garder un silence malsain, qui continuera à petit feu sa propagation en nous, jusqu’à nous consumer entièrement?

5 – Les alternatives.
Le terrain pour briser le silence peut être préparé.
Nous pouvons y mettre un lieu, un cadre, un périmètre, un temps déterminé.
Nous pouvons y ajouter une tierce personne pour éclaircir le tout et temporiser les choses.
Nous pouvons nous faire accompagner soi par un professionnel.

Trouver une solution pour que l’évolution et la vie puissent continuer sereinement.

6 – Et qu’est ce qu’il en est du « prix » à payer?

Paradoxalement le prix à payer est le même:
Dans l’un nous en payons de notre santé, sur la conscience, son intérieur, son soi dans le but de vouloir le faire par soi-même.
Ou nous en payons financièrement pour surmonter cela plus aisément et sereinement.
Dans les deux cas, il y aura des traces de ce prix.
Quant aux résultat, ils sont opposés, dans l’un je renais et dans l’autre je meurs un peu plus chaque jour, car sans solution, intéressant non? Tout dépend de ce que je choisi.

7 – Conclusion

Qu’est ce qui diverge, alors?

LE COURAGE!!! OUI LE COURAGE!!!
Il faut avoir le courage et oser briser ce silence malsain et passer à l’action.

Les amis prendre son courage à deux mains, c’est prendre un chemin de responsabilité qui a pour résultante « un chemin de liberté ».

Et vous alors les amis, où en êtes vous dans votre silence? Est-il saint? Malsain? Ignoré?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.