La clef qui me mène à la croissance continue sur le long terme.

La clef qui me mène à la croissance continue sur le long terme.

Je vais vous faire là une confidence et vous donner une clef qui vous permettra d’avancer sans cesse. A la condition bien sûr de vous en servir.

1- Nous verrons dans un premier temps quels sont les mots importants à retenir de cette phrase et nous les définirons grâce au dictionnaire de l’internaute, afin d’en avoir plus de clarté.

2 – Puis s’en suivra l’explication de pourquoi nous passons trop facilement à côté de cette clef.

3 – Enfin, je vous révélerai ma clef et les astuces qui me mènent à une croissance continue sur le long terme.

1 – Les mots importants à définir avec le dictionnaire de l’internaute pour une meilleure clarté sont: « clef », « croissance », « continue », « long terme ».

« clef , nom féminin
Sens 1 Instrument métallique servant à ouvrir ou fermer une serrure.
Synonymes : passe, passe-partout
Sens 2 Figuré
Élément essentiel d’un système, d’une organisation.
Exemple : Une unité clé.
Synonyme : capital
Sens 3 Figuré
Ce qui permet de comprendre, d’élucider un problème.
Exemple : La clef de l’histoire.
Synonymes : solution, résolution, explication
Sens 4 Outil permettant de serrer ou desserrer des écrous, des pièces…
Exemple : Une clef à molette.« 

Le sens à retenir dans notre phrase est plus de l’ordre du sens 3.

« croissance , nom féminin
Sens 1 Développement progressif d’un être humain, d’un animal…
Sens 2 Augmentation, développement, accroissement d’une activité.
Exemple : La croissance économique, la croissance démographique, la croissance industrielle
Sens 3 Progression. Croissance économique. « 

La synthèse des sens présents fait état d’une évolution, d’un changement dans le plus.

 » continue , vient du verbe « continuer » verbe intransitif (c’est à dire qu’il n’est pas suivi d’un Complément d’Objet Direct)
Sens 1
Ne pas cesser de, ne pas s’arrêter.
Exemple : Et le spectacle continue !
Synonyme : durer « 

Cette action mène à se poursuivre, à persister et ne pas cesser de. Il n’y a pas de fin. Ce qui nous amène à définir ce qu’est « le long terme ».

«  à long terme , locution
Sens 1
Sur une longue période. « 

Seul,  grâce à notre ressenti intérieur, nous pouvons définir cette période.

Maintenant que les mots principaux sont définis et que la compréhension et la clarté y sont plus grandes, nous allons voir pourquoi il nous est si difficile de passer à coté de cette clef.

2 – Pourquoi passons-nous trop facilement à côté de cette clef ?

Le divertissement, la technologie, le monde, la nature, les gens, le cerveau, tout cela forme un cocktail qui nous conduit directement à côté de cette clef.
Oui, à coté de cette clef et c’est pour cela que nous ne la voyons pas.

Nous ne nous dirigeons pas vers cette clef, nous menons même toutes les actions pour ne pas la voir.

Pourquoi dis-je cela ?
Car consciemment ou inconsciemment, j’entre dans une forme de « comparaison » et celle-ci, que je le veuille ou non, me mène gentiment ou brutalement vers un gouffre.
Gentiment, si j’y vais à petite dose, c’est à dire lorsque je compare de temps en temps, une partie de ma vie à autre chose ou quelqu’un d’autre.
Et brutalement, si je me mets à tout comparer et à projeter ma vie et mes envies dans autre chose ou quelqu’un d’autre. Là, la chute peut-être grande et même fatale, car pour remonter cela va me demander beaucoup.

Normalement, il n’y a qu’une seule personne avec laquelle je peux me comparer, c’est avec MOI, car je ne peux comparer que ce qui est comparable.

Alors comment comparer deux choses ou deux personnes uniques ?
Est-ce possible?
L’Homme pense que OUI et je suis longtemps tombé dans ce gouffre de la comparaison.

Je me suis dit « Mais alors, comment faire autrement ? « 
Comment être unique à part entière ?
Comment être unique sans me diviser ?
Comment rassembler ce qui est de moi et ce qui ne l’est pas ?

Au fur et à mesure que le temps avançait, je me perdais dans mes questions du « comment ? » et c’est alors que je retombais dans une forme de comparaison pour savoir « comment ailleurs ça se faisait ? »

Je partais pourtant de plein de bons sentiments pour en savoir un peu plus sur comment faire encore mieux ? Comment aller plus vite ? Comment être plus productif ? Comment être ?

Ce que je ne voyais pas, c’est que j’étais retombé dans une autre forme de comparaison, puisque je jugeais consciemment ou inconsciemment tout ce que je faisais comme insuffisant, obsolète, nul, pas assez…
Je pensais agir pour mon bien et je ne voyais nullement tout ce que je faisais de bien, car je jugeais cela de normal.

De plus, comme je ne réussissais pas à décoller dans mes projets (car je me comparais sans cesse dès lors que j’avais fais un pas), mon entourage, pour me protéger, me disait d’arrêter et de prendre un truc plus stable.
Je commençais à douter de moi et j’avais envie de leur donner raison.
Pourtant au fond de MOI quelque chose me disait « Continue, le plus important est de ne pas t’arrêter ! »

Effectivement, à chaque fois que je me compare, c’est comme si je m’arrêtais. Parce que cela me prend du temps que je pourrais plutôt consacrer à des réflexions sur comment continuer d’avancer ?

Alors quoi me dire et quoi faire ?

3 – Je vais vous révéler dans cette partie ma clef et mes astuces qui me mènent à une croissance continue sur le long terme.

Cette clef est une simple question qui m’amène sans cesse à de nouvelles réponses. C’est une clef qui se module dans le temps et qui s’adapte à toutes et tous. En l’utilisant et en la répétant, je découvre et redécouvre des éléments indispensables pour obtenir une meilleure version de MOI, c’est extraordinaire.
La meilleure version de MOI me mène à croître et à entrer dans cette croissance tant recherchée et que l’on appelle autrement : « cercle vertueux ».
Sur le long terme car entre il y a 10 ans, 5 ans, 3 ans, 1 an, 6 mois, 1 mois, 15 jours, hier et aujourd’hui. Toujours pour le même personnage : « MOI », et bien il n’y a pas photo comme on dit, il y a vraiment eu une réelle évolution !
Cette évolution est en MOI, pas à l’extérieur, ce qui fait que je me sens encore mieux.

Cette simple question est : « Qu’est-ce qui dans mon parcours jusqu’à aujourd’hui, me rend exceptionnel et unique ? »

Je prends une feuille, me mets dans des conditions pour être au calme et m’autorise une heure pour répondre à cette question.
Des choses extraordinaires en ressortent.

Qu’est-ce qu’il en ressort pour vous ?
Soyez-les premiers à partager pour prendre rapidement ce pli vertueux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.