« Perdu, trouvé… »

Que ce cache-til dans ce titre?
Aujourd’hui les amis, le 13 juin 2019, je vais profiter de vous parler de la saint du jour c’est-à-dire « Saint Antoine de Padoue » pour le fusionner avec mon article à venir: « Envies les envies, envies tes envies, découvres tes envies. »

Alors peut-être vous poseriez-vous la question à savoir où se trouve le rapport entre Saint Antoine de Padoue et les envies?

C’est ce que nous allons découvrir ensemble.

Qui n’a jamais entendu parler de cette fameuse phrase: « Saint Antoine de Padoue rendez-moi ce qui n’est pas à vous. »

Et bien, pour ceux qui ne l’ont jamais entendu ce sont mes parents et mes amis qui me l’ont apprise. Selon eux cette phrase est faite pour retrouver ce que j’ai perdu.
Naturellement, ils me disaient qu’il ne suffisait pas simplement de le dire mais bien d’entrer en action de recherche et non pas en restant inactif.
Quoi que, en se reposant, nous nous donnons la possibilité de nous détendre et de retrouver une forme de clarté avec une possibilité accrue pour retrouver subitement ce que nous avions perdu.

Entrons plus en profondeur du sujet pour y mettre de la clarté:
La forme active dépoussière « l’esprit », ce qui fait que celui-ci s’éclairci. Quelque part pourrais je dire que j’entre en contact avec une forme de Saint Antoine de Padoue qui m’aide ainsi à retrouver ce que j’ai perdu.

Toujours est-il que c’est ce que j’appliquais au début, fonctionnait de temps à autre. Sauf qu’à la longue et avec ce côté trop hasardeux, je finissais par demander un coups de main à mes parents et/ou mes amis pour retrouver ce que j’avais perdu.

Aujourd’hui, je m’aperçois et constate que cette méthode de demander à l’extérieur de moi, m’a amené inconsciemment à une forme de dépendance de l’extérieur pour retrouver les choses que je ne retrouve pas rapidement.

Est-ce bien? Est-ce mal? D’agir ou réagir comme cela:

Je vais vous donner mon avis pour avoir tester les deux, à savoir ne compter que sur moi ou ne compter que sur l’extérieur. De plus pour mettre encore plus de clarté dans ma réponse je vais y apporter un élément supplémentaire à savoir le facteur temps. Pour cela nous allons explorer deux visions: une sur le court terme et une sur le long terme.

A court terme:
. l’extérieur et/ou la dépendance est agréable pour nous aider à retrouver ce que nous avons perdu. Car cette sensation de manque est vite et rapidement comblée. Maintenant « Comblée » par quoi? Et par qui?
Cela sera l’objet certainement d’un prochain article pour y mettre plus de clarté sur les réponses possibles.
. l’intérieur et/ou l’indépendance est désagréable à vivre pour nous aider à retrouver ce que nous avons perdu. Car cette sensation de manque nous « bouffe » de l’intérieur et l’indépendance nous mène directement à nous, à soi.

Cette sensation, ce ressenti est complexe à gérer dès lors que les outils sont inexistants, ou encore que les outils sont existants mais mal maîtrisés, car le résultat obtenu est souvent laborieux.

Maintenant, en changeant notre regard et donc notre vision des choses, nous pouvons nous apercevoir que ce qui est vrai sur du court terme ne l’est plus sur du long terme et vice versa.
Une vision agréable sur du court terme peut devenir désagréable sur du long terme, si rien ne change en soi et pour soi.

Une question de flexibilité et d’adaptation s’opère alors.
Il est plus simple de changer une personne, que deux personnes, que trois personnes et ainsi de suite.

C’est d’ailleurs ce qu’amorçait Gandhi dans l’une de ces citation: « Commence par changer en toi ce que tu veux changer en toi. »

Il est clair que cela demande un investissement personnel et donc sur soi. Cela afin d’apprendre à s’outiller, pratiquer et maîtriser ses outils, jusqu’à ce qu’ils s’intègrent à notre rythme de vie et donc à nous, à soi.
Ainsi, nous formons notre unicité au travers la formation.

C’est pour cela qu’il est important d’apprendre à voir sur du long terme car
Au long terme l’inverse se produit:
. l’extérieur et/ou la dépendance est désagréable pour nous aider à retrouver ce que nous avons perdu. Car cette sensation de manque n’est plus aussi vite et rapidement comblée car l’extérieur connait une forme de lassitude qui s’est construite au court du temps, menant à des frais, des tensions, des complications. Et « Comblée » par quoi? Par qui?
. l’intérieur et/ou l’indépendance est quant à lui agréable à vivre pour nous aider à retrouver ce que nous avons perdu. Car cette sensation de manque se transforme au cours du temps.
Nous découvrons grâce à l’apprentissage de la vie des outils, des stratégies qui nous conviennent pour éviter de perdre et retrouver des choses et ainsi de ne plus ressentir au même degré cette sensation de manque. Nous finissons par voir que nous sommes utiles pour nous, pour soi avant de l’être pour l’extérieur.

Dans l’avion, l’équipage nous apprend avant tout décollage, à ce que nous nous sachions mettre personnellement et en premier son masque à oxygène avant de venir en aide à l’entourage, l’extérieur.

Est-ce qu’avant de naître, l’extérieur m’a rappelé qu’en cas d’incident dans ma vie, je dois apprendre à me mettre personnellement mon masque à oxygène avant de venir en aide à mon extérieur?

Est-ce qu’avant de faire des choses, de prendre des choses, je me fais un retour, un feedback sur le long terme? Ou est-ce que je me contente du cour terme pour avancer, choisir et prendre une décision?

Est-ce que Saint Antoine de Padoue, m’a fait un appel aujourd’hui, pour me rappeler cela. Je n’en sais rien, toujours est-il que j’ai pris plaisir à rédiger cet article et par la même occasion dépoussiéré mon esprit, sur ce que je savais déjà au fond moi et que je n’appliquai encore trop peu pour l’instant.

Prendre du temps pour soi est un super outil à prendre et à pratiquer sur le long terme pour ressentir ce bien-être.
Car au plus je découvre et commence tard la pratique de cet outil, au plus il est désagréable à mettre en place.

Oui, prendre du temps pour soi, c’est avant tout prendre du temps avec soi et uniquement avec soi.

Et vous les amis comment faîtes vous, pour prendre du temps pour vous et comment faîtes vous?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.