En quoi cela pourrait-être pire?

Lorsque tout va bien, « En quoi cela pourrait-être pire? » n’est pas une question qui se pose, voir pas souvent. Pourtant elle a tout intérêt à être posée, car c’est lorsque nous sommes dans les meilleurs conditions que nous pouvons trouver les meilleurs solutions.
Cette question permet de prendre les devant et de relativiser.

En quoi cela pourrait-être pire?
Cette question est un super cadeau car elle nous permet de relativiser et reprendre nos esprits pour concevoir et trouver une solution adapter à notre challenge du moment.

Par exemple:
Je n’arrive pas à faire passer et transmettre le message que je souhaite.

Je me sens frustré et pourtant en quoi cela pourrait-être pire.
– Je pourrais ne pas être en capacité de me poser des questions,
– Je pourrais penser être au terminus, sans rien essayer d’autres,
– Je pourrais ne pas du tout savoir parler,
– Je pourrais -être complètement isolé,
– Je pourrais ne rien y connaître en informatique,
– Je pourrais abandonner,
– Je pourrais ne pas avoir du tout de possibilités,
– Je pourrais ne pas, tout simplement.

Dès-lors que j’en n’arrive devant cette évidence, je me sens perdu.
Pourtant, suis-je perdu? Est-ce le cas?

Le « pire » nous aide à nous montrer que nos freins qui se traduisent bien souvent en des peurs, ne sont tout simplement pas fondées.

Le pire du pire, c’est que je décède car je ne pourrais plus rien faire de mon vivant, mais avant d’en arriver là, les solutions sont nombreuses.
Et les niveaux de solutions sont nombreux aussi, c’est à dire qu’il peut y avoir tout un tas de solutions à des niveaux différents.

Poser le pire, est une ouverture aux solutions, oui c’est paradoxale est pourtant, c’est tout à fait compréhensible. L’un ne va pas sans l’autre. Je m’explique un aimant est bien doté de deux polarités, du positif et du négatif.
Un aimant correctement conçu à des charges équilibrés, dans le cas contraire l’aimant est agité et est en mouvement pour tenter de retrouver un équilibre.

Voilà c’est le moment précis d’arriver à se poser la question « en quoi cela pourrais-être pire? »

Je peux ne pas trouver de solution pour le challenge ou le problème que j’ai, cependant en me penchant sur des challenges et problèmes différents et même pires, je peux trouver des solutions qui peuvent me venir en aide pour le challenge et ou problème que j’ai pour le moment.

Tout simplement parce que je change mon angle de vu, je réalise une approche différente et aussi du fait qu’un niveau de conscience qui a créé un problème, il lui est alors plus que complexe de le résoudre.

Voir le pire est un moyen aussi de voir le meilleur, ainsi que de voir que la situation dans laquelle je me trouve n’est pas si catastrophique que cela.

Chaque situation connaît ses hauts et ses bas ainsi va la vie.

Il est bon de retrouver son équilibre au plus tôt et des fois c’est en passant par des phases paradoxales et contre intuitifs que nous y parvenons.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.