Le « Come back » suite et fin.

Les Amis, nous voici dans la dernière ligne droite de cet article qui traitera sur du « bilan à venir pour cette Année 2020.« 

Pour cela nous verrons dans un premier temps, la définition du mot « bilan » selon le dictionnaire de l’internaute.
Et dans un deuxième temps nous verrons les grandes lignes de ce bilan pour moi.
Pour en conclusion célébrer et tirer les leçons de cela.

Le « bilan » peut-être un mot simple, comme complexe à appréhender et vivre en fonction de ce qu’il présente et représente à la fin.
Un bilan se réalise généralement à la fin, sauf qu’avec le désir, la volonté, l’expérience, la persévérance une projection dans le futur peut être faite et réalisée.
Pour donner ainsi une ligne directive sur les résultats espérés, souhaités et concrets.

Selon le dictionnaire de l’internaute « Bilan » , nom masculin et a deux principaux sens que sont:
Sens 1 Economie
Balance de l’actif et du passif d’une entreprise.
Synonymes : balance, compte

Sens 2 Résultat global d’une opération, d’un projet quelconque.
Synonymes : état, point, résultat, compte, conclusion

Nous, nous aborderons plus spécifiquement le deuxième sens pour y mettre plus de lumière, car pour moi le global d’une opération reste flou car ce n’est que du « global ».

C’est pour quoi nous y mettrons un maximum de détails, sachant que tous les détails de ce bilan seront en grande partie présents et certains absents.
Il y a des détails dont je suis encore inconscient et que je ne découvrirai qu’en réalisant mon projet au travers mes 12 Ateliers Conférences projetés.

Et je peux aussi me projeter dans un bilan, car je sais qu’il y a des bases solides, et de grandes lignes dont le résultat ne changera pas. Seul la forme sera susceptible de changer mais pas le résultat.

Cela tombe bien, car le résultat est un bilan fait à un instant « T ».
La forme influera et aura donc un impact sur le résultat.
Certaines formes nous permettent d’aller du simple au double, ou plus encore. Comme elles peuvent aller dans le sens contraires.

Les deux sont liés et s’ajustent l’un à l’autre.
Il y a une corrélation entre les deux.

Un bilan se doit d’être clair, net, précis pour en tirer les conclusions et les leçons.

Cependant, la projection d’un bilan reste complexe puisque de nombreux éléments sont à prendre en compte. Peut-être que nous prenons des éléments dont nous n’avons pas besoin mais qui grâce à eux nous permettent d’aboutir à un meilleur résultat futur.

Pour se faire, ce n’est qu’en passant concrètement par l’expérience que nous pourrons nous positionner.

Voilà, le tout premier point que ce bilan futur nous donnera c’est de nous positionner, car la vision qu’il donnera à la suite de cette expérience éclairera avec plus de précision:

Le connu/L’inconnu
Les rencontres/Les séparations
Les arrivés/Les départs
Les habitudes/Les nouveautés
Les changements
Les espoirs/Les déceptions
Les hauts/Les bas
Les Joies/Les pleurs
La certitude/Le doute
La détermination/Les peurs
La présence/L’absence
L’Action/La passivité
Le désir/Le rejet
La clarté/Le Flou
La compréhension/La confusion
La richesse/La pauvreté
L’Abondance/Le manque
Les partenariats
Les intervenants
Les investissements
Les manques
L’orde/Le désordre
Les découvertes
Les pannes/Les obstacles
Les réussites/Les rigolades

Les prévisions/ Les ajustements/ Le réel

Tous cela donnera et montrera une image clair du bilan pour celui qui l’a réalisé.

Naturellement, que cela semble un véritable cafouillis pour celui qui ne le maîtrise pas, par exemple, nous ne demandons pas aux actionnaires de maîtriser un bilan pour toucher le résultat.
Par contre pour celui qui maîtrisera son bilan, alors il pourra faire et réaliser des ajustements extraordinaire pour son futur et son futur résultat.

Cette prise de conscience amène et amènera à la célébration du chemin parcouru.

Et c’est parce que à la fin de ces douze ateliers conférences, je suis certain qu’une meilleure version de moi sera présente.
Que tous ces détails cités ci-dessus auront été ouverts au minimum et explorés pour certains et à approfondir pour d’autres que je me réjouis déjà d’avance du résultat obtenu. Ce qui permet à mon cerveau de comprendre et ressentir que c’est fait, c’est normal et que c’est déjà fait.
En écrivant cela, je me suis redressé instinctivement et bois une gorgée de thé sans réellement comprendre et ainsi mon corps s’apaise.

Par exemple, là maintenant tout de suite je viens de vivre une partie de mon bilan futur qui m’a mis une forme de sérénité en moi.

Je sais que mon bilan d’aujourd’hui est incomplet et qu’il y a une marge d’évolution.
Il est ce qu’il est et je me réjouis de ce résultat projeté car il me montre qu’il sera bien plus grand que si je n’avais rien entrepris.

C’est pour quoi au mois de décembre 2020, à la fin de mon dernier atelier conférence de l’année 2020 avec vous, je partagerai mes résultats précis, avec mes succès, mes loupés et mes axes d’amélioration.
Le tout autour d’un « punch » tahitien et bien plus.

Wouah, cela promet et déjà me procure une sensation indescriptible pour l’instant.
En tout cas, je vais tout faire pour mettre cette sensation en lumière pour vous la partager, la transmettre pour qu’à votre tour, vous soyez en capacité de faire la même chose.

Merci les Amis et à bientôt.

Si vous avez la moindre question, allez-y, osez, je suis présent et ainsi nous verrons ensemble ce qui est envisageable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.