Comment vivre la vie de ses rêves?

Comment vivre la vie de ses rêves?

Je vais continuer à parler en ma personne, donc avec le « je ».
Je ne veux pas dire « vous » car tout le monde est unique.
Dans ces cas là, nous avons déjà un début de réponse, uniquement avec ces deux phrases pour vivre nos rêves.
Cependant, je vous invite à aller plus loin dans cette question, qui peut mener à une réflexion et voir plusieurs si nous en voulant en savoir plus.

Si je n’y suis pas encore parvenu à vivre la vie de mes rêves, c’est qu’il y a une raison. Laquelle? Ou Lesquelles?

La première raison qui me vient à l’esprit et en restant le plus authentique possible avec vous, c’est tout simplement parce que « je ne sais pas faire ».

Maintenant cela peut aller bien plus qu’un simple « je ne sas pas faire » .
Car plus le temps passe, avance et plus mon champs lexicale et mon vocabulaire, augmentent.
Ce qui augmente d’autant mes « excuses », « raisons » pour ne pas savoir, ne pas faire et rester là à me plaindre. En employant des exclamations du style:

– « Je n’ai pas appris »
Pourtant est-ce un du?
Je le pensais au début de par le droit à l’éducation, aux droits des enfants et à tous les autres droits qui existent. Maintenant, à l’heure d’aujourd’hui je découvre de plus en plus que ce droit s’explore, se gagne et s’apprend.

– « Je n’ai pas pu et su y accéder »
Pour le moment, oui je le conçois. Et qu’est ce qui t’empêche de le faire et de commencer maintenant et d’essayer quelque chose de nouveau afin d’avoir une nouvelle information?
Et ainsi finir par percevoir les choses différemment.

– « Je me suis perdu »
L’es-tu vraiment? Ou le crois tu simplement?
Si je ne sais pas ou je suis, je peux savoir et ressentir déjà que je suis sur la planète Terre. Jusque là, je ne devrais pas trop avoir de difficulté.
Ensuite je peux voir pour déterminer mon continent de résidence, mon pays de résidence, ma ville de résidence, mon quartier de résidence, mon lieu de vie, suivi de mon corps et prendre le temps de le ressentir, car c’est là mon premier lieu de vie quotidien.

– « Je ne veux pas »
Dans ces cas là, n’essaies pas d’empêcher ceux qui essaient d’accéder à les leurs.

– « Je suis fatigué »
Dans ces cas là, pourquoi interrompre ceux qui sont en pleine forme.

Maintenant, je vais vous donner un exemple.
Et au travers je vais essayer de vous transmettre une information qui sera susceptible de vous parler, vous faire écho ou encore vous aider à ressentir un détail qui jusque là ne se manifestait pas en vous.
Et très probablement de voir les choses sous un autre angle.
Ce qui fut le mon cas.

L’expliquer c’est délicat, alors je vais tenter cette délicatesse.

Tout commence par une pierre quelconque, au milieu d’un tas de pierres quelconques.
Une pierre quelconque est brute n’attire pas l’oeil et de convoitises.
Ce qui fait que je passe à coté et même marche dessus.
Maintenant, si nous apprends que dans cette pierre quelconque, il n’y a pas n’importe quoi. Alors, ma curiosité autour de cette pierre pourra se réveiller et s’animer en moi.
Ce qui m’amènera à rechercher ce que je ne sais jusque là pas. Et je finirais par apprendre grâce à ma curiosité et aux derniers outils technologiques, que dans cette pierre se trouve un « diamant brut ».
Déjà, le mot « diamant » me parlera à bien plus, car à mes yeux, il a une très grande valeur.
Cependant le mot « brut » risque encore de ré-freiner et procrastiner à continuer le travail en cours.

En fait, cet exemple est intéressant car nous passons d’une pierre quelconque à une pierre ayant un tout autre intérêt à nos yeux.

Et pourquoi ça? Pourquoi un changement de point de vue? Pourquoi un intérêt tout autre? Pourquoi une attention autre que celle d’origine?

Les différentes actions qui ont mené ce changement d’intérêt sont:

. Je marche et passe à coté d’une pierre quelconque.
. J’apprends une information concernant cette pierre.
. J’y porte alors une attention différente de celle de départ, suite à l’information reçue.
. J’y investis du temps pour assouvir ma curiosité.
. J’y découvre une excellente surprise grâce à cela, un « diamant brut ».
. J’y découvre par la suite que pour extraire ce diamant, je dois investir à nouveau de nouvelles dépenses, temps, argent et énergie.
. Je décide de continuer d’investir pour l’extraire. Donc je m’informe et me forme pour le faire moi. Sois, je le fais faire.
Une fois fais extrait, j’apprends que pour qu’il est plus de valeur, je dois le tailler. A nouveau un investissement à réaliser et à choisir entre le faire et le faire faire.
. Je décide de le faire en m’informant et me formant pour enfin arriver à un diamant qui donne envie.

Résultat des courses, je me retrouve avec un diamant qui m’a demandé temps, argent, énergie.
Donc cela m’a pris beaucoup de temps notamment pour me former.
Toutes mes économies pour payer ces formations
Et beaucoup d’énergie pour assister à ces formations et appliquer le savoir faire appris.
Et à la fin, je dois le vendre pour m’acheter ce dont j’ai besoin, retrouver du temps pour moi, de l’argent pour moi et de l’énergie pour moi. Car je suis arrivé à bout et au bout de tout.

Sauf, qu’à ce moment j’oublie que j’ai une expertise dans le domaine grâce à mon expérience. Et que cette expertise, je peux l’exploiter et l’utiliser pour devenir pleinement ce que je suis et ce que je veux dans ce monde et pour ce monde.

Le temps, l’argent et l’énergie se sont transformés en expériences.
Et de cette expérience, je peux en tirer une expertise.

Ce que je veux dire par là, c’est que notre expertise, représentée par notre expérience est un « diamant brut ».
Nous l’avons en nous et nous marchons sans le voir. Encore mieux nous l’ignorons et le critiquons notamment par le biais de l’auto-sabotage. Ce qui complique la tâche pour extraire ce diamant, car au fur et à mesure du temps, nous le délaissons pour trouver d’autre diamants qui sont souvent bien plus enseveli que notre propre diamant.

Nous oublions, notre valeur car nous ne la connaissons pas ce qui fait que le cours de notre valeur entre en chute libre.
Heureusement qu’il existe certaines personnes pour te rappeler que tu es important et que tu as beaucoup de valeur.

Il est clair que de voir un diamant dans de la « merde », je le conçois n’est pas évident. J’emploie volontairement ce terme car nombreuses sont les personnes qui peuvent se juger ainsi et j’étais le premier à le faire avec moi.

Maintenant, après avoir cheminé pour découvrir et extrair ma valeur, qui correspond à notre « diamant brut » extrait d’une pierre quelconque cité dans l’exemple ci-dessus.
J’affine, cette valeur qui n’est rien d’autre que ce que je suis au fond de moi.

Mon expérience que je dévoile de plus en plus aide aujourd’hui des milliers de personnes à voir et ressentir leur « diamant brut » qui ne demande qu’à être extrait de leur fort intérieur pour être enfin reconnu, choyé, taillé et mis à jour.

Sachez-vous honorer et commencez à frayer un chemin vers ce « diamant brut ».
Pour se faire, je vous invite à me mettre en commentaire, ce que cette exemple vous procure, vous dit ou encore vous fait écho en votre fort intérieur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.