La communication.

La communication est vaste comme le monde et existe sous toutes formes qu’elle soit visible ou invisible, elle est omniprésente.
Dès lors qu’il y a de la vie, il y a une forme de communication qui s’établie entre l’être qui la reçoit et la vie.
Un échange s’opère.

Qu’est-ce donc ce mot qui paraît tellement grand et complexe?
A vrai dire, la communication peut être grande comme petite, complexe comme simple.
Tout dépend de la communication qui y est employée, avec qui et quels en sont les moyens?
Beaucoup d’éléments varient et il suffit d’un rien pour que la communication devienne incompréhensible.

La communication peut s’apparenter à un art et à en arriver à en donner des chef d’œuvres.

Pour celui qui sait utiliser la communication et surfer dessus telle un surfeur sur sa vague, c’est un véritable plaisir, un véritable kiffe.
Un surfeur communique avec la vague, il lui répond à sa juste mesure pour pouvoir évoluer dessus.
Il y a une sorte de fusion et de compréhension de sens. Les deux vont dans le même sens, avancent au même rythme, se soutiennent l’un et l’autre donnant un spectacle grandiose.
La fluidité y est optimale.

Cela me fait penser aussi aux parades nuptiales des oiseaux pendant la saisons des amours où la communication y est à son comble.

Avant d’en arriver à ce niveau là, il est important de connaître quelques bases, je dirais même les bases incontournables à une bonne communication.

Pour y voir plus clair dans la communication, je vais utiliser la définition de l’internaute:

« communication , nom féminin

Sens 1 Action de communiquer.
Synonymes : échange, transmission, transmission, conversation.

Sens 2 Fait de transmettre une information à quelqu’un.
Exemple : Ma secrétaire m’a communiqué la nouvelle.
Synonymes : diffusion, dépêche, avis, déclaration, annonce, message

Sens 3 Conversation téléphonique.
Synonyme : appel

Sens 4 Moyen de liaison entre deux choses, entre deux points…
Exemple : Avec les moyens de communication actuel.
Synonymes : circulation, transport, communiqué

Comme nous avons pu le voir au travers la présentation et sa définition, la communication est un mot portant et amenant à une forme d’action et à une possible évolution positive, négative ou encore stagnante.

Toujours est-il que derrière la communication se trouve une volonté de partager, d’échanger, de transmettre, de se faire entendre.

Par contre qui veut se faire entendre?
Quels sont les moyens mis en place?
Quelles sont les stratégies de communications?

Les moyens de communication sont nombreux et ne cessent de croître.
Ils vont à la vitesse de l’information qui dépend à son tour des outils utiliser pour la transmettre.
Nous avons le bouche à oreille, les réseaux sociaux, internet, le téléphone, les vidéos, la presse, les médias et j’en passe.

L’information est tellement dense qu’il est souvent complexe de se retrouver aisément dans toute cette masse d’informations.

Communiquer pour dire quoi?
Communiquer pour faire quoi?


Dans la communication, nous avons « tout » et son « contraire ».
Si, il y a une absence de chef d’orchestre cela peut partir dans tous les sens et donner au final n’importe quoi.

Imaginez-vous que la communication s’opère mal en vous, que vos organes ne se synchronisent pas. Quel résultat, cela peut-il donner?
Nous le voyons bien lorsque nous tombons malades.
Nous faisons alors ce que nous pouvons avec les moyens du bord pour retrouver une forme d’harmonie et nous comptons majoritairement sur notre propre corps.
Pour certains, cela se passent avec une extérieure, pour d’autres c’est simplement en s’écoutant et en répondant à leurs besoins intérieurs qu’ils retrouvent cette harmonie.

A vrai dire, c’est la que tout commence, la communication avec soi.
Savoir s’écouter, savoir se parler, savoir échanger avec soi, savoir se respecter.

« Charité bien ordonné, commence par soi-même. »

Comment puis-je être avec quelqu’un d’autre, si je ne suis pas avec moi?
Comment je suis avec moi?
Comment je me traite?
Comment je me laisse traiter?

Il y a une partie en nous que j’appellerais mon « innate », cette partie qui sait comment notre intérieur fonctionne et ce dont il a besoin pour trouver ou retrouver une forme d’harmonie en soi.
Et ce n’est qu’en entrant en communication avec cette partie de soi que l’équilibre pourra opérer.

La communication est un apprentissage que nous avons su faire avec notre extérieur à partir de notre naissance, pour répondre à certains de nos besoins. Je dis bien certains, car tous nos besoins n’ont pas pu être comblés.
Ils nous a manqué des éléments et du temps pour les décodés ce qui fait que bien grands nombres d’entre nous avons appris à faire sans et à continuer à entretenir une forme de carence.
Tôt où tard, celle-ci se manifeste selon une communication bien spécifique.

Dans la plus part des cas, cette communication opère en nous, or combien d’entre nous avons pris le temps de nous connaître?
A passer ou plutôt vivre du temps concrètement et consciemment avec nous?

Pour la plus part, notre corps nous communique un message et nous ne le comprenons pas. Nous ne décodons que très peu le message qui nous est destiné.

Nous faisons ce que nous pouvons pour décoder ce message or nous communiquons grâce à des mots. Et ces mots sont tous autant de codes que nous avons appris grâce à la société pour pouvoir exprimer nos besoins, qui en réalité ont été tout autant dictée que ces mots.

Alors quels sont nos véritables besoins selon vous?
La communication nous permet-elle pas de se poser des questions pour revenir à nos besoins fondamentaux?
La communication nous permet d’apprendre, de désapprendre, de nous moduler, de nous détruire, de nous construire et tout simplement de nous réaliser.

La communication est pour moi un état d’être qui marque l’évolution tout au long de sa vie.

Et pour vous les amis, qu’est que la communication pour vous?




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.